Random Post: CONTE et POESIE
RSS .92| RSS 2.0| ATOM 0.3
  • Home
  • A propos de l’auteur !
  • Press, commentaires des lecteurs.
  •  

    Michel Onfray, stop! pitié pour l’enfant de demain !

    Michel Onfray et la polémique qui ne cesse d’entourer son livre :

    Oui, au premier abord on pourrait dire qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat et qu’il ne faut certes pas encenser Freud à ce point au regard de l’Histoire.

    Mais voilà un homme « intelligent », qui convint par sa facilité d’élocution à la portée de tous, et qui a, ou n’a pas, réalisé la portée de son livre et de son succès.

    Je lui accorde juste le bénéfice du doute, mais il a  bel et bien ouvert la porte à cette nouvelle forme de psychiatrie redoutable, et contre laquelle bon gré mal gré la psychiatrie Francaise essayait de résister.

    Un moule de plus dans notre société, un moule pour y mettre nos enfants : ADHD ADD, hyper actif … un dérèglement de la sérotonine, des transmetteurs de la dopamine, et les voilà désignés, étiquettés et bon pour un traitement qui a un nom : la petite pilule qui les rend plus doux, plus joyeux, plus amorphe !

    Un traitement qui s’adresse à ceux que l’on disait hier sans s’émouvoir : névrosés !

    Névrosés par un mauvais schéma d’éducation, par un manque d’affectif, où par quelques traumatismes, si courant depuis la nuit des temps.

    Ils sont sans doute un peu plus névrosés aujourd’hui, logique, ils vivent sous le stress de nos sociétés qui ne les respectent plus, et  leur offrent comme réponse à leurs attentes : le matériel ! Alors quoi de plus logique me direz-vous que de leur donner une pilule ? Tellement plus facile que de lire un livre, que de l’écouter, ou de lui offrir du temps pour le comprendre. Les parents sont heureux: ils n’y sont pour rien dans cette soi-disant “nouvelle maladie” . L’enfant se tait, il n’a plus rien à demander, ni à eux, ni à la société, puisque son mal être vient d’un dérèglement physiologique.

    Mais, cette pilule qu’il va prendre pendant des années, agit sur ses glandes endocrines et perturbe encore plus son équilibre qu’il aura définitivement du mal à retrouver sans aide.

    Cette pilule  n’est ni plus ni moins que le reflet de produits chimiques fabriqués au naturel par le cerveau,sous commande complexe des glandes endocrines, qui elles, sont sujettes aux fluctuations du stress reçu.

    Alors oui, l’impact du livre de Michel Onfray est grave car il donne sa bénédiction à cette nouvelle forme de thérapie qui plus que tout déshumanise nos enfants, et ôte toutes nécessités de prise de conscience des adultes, et des travers profonds de nos sociétés !

    La France critique le modèle Américain, souvent stupidement, et pourtant elle adopte systématiquement ses perversités, alors qu’elle a la chance d’en constater les conséquences des années avant de les adopter.

    Une question : acceptez  vous que vos enfants deviennent les investigateurs d’un monde de demain, encore plus formaté, encore plus matérialiste, et qui deviendra un peuple de moutons bêlants, sous emprise de la pilule du soi-disant bonheur ?

    Michel Onfray, stop have mercy on tomorrow’s child !

    June 1st, 2010

    Michel Onfray and the never ending polemic turning around his book:

    Yes, on a first glance, one may say, “it’s nothing to write home about” and secondly, to certainly not flatter Freud so much, in regards to the story. Yet, here is a man, “intelligent”, who convinces, by his facility of elocution, understandable to all. And, having or not having realised, the impact his book has made, nor it’s success. He really has op ended the door to this new, redoubtable form of psychiatry, even in giving him the benefit of doubt and, against which, whether or not we like, the French psychiatry tried to resist.

    Yet another mould, in our society, a mould in which to put our children:

    ADHD ADD hyperactive… an irregularity in our serotonin, transmitters of dopamine thus becoming a designator, bearing a label, and ripe for a treatment named : “the little tablet”, to make them more gentle, more happy, more. . .passive !A treatment aimed for those who, not so long ago as yesterday , was said without disturbance, to be, neurotic ! Neurotic, because of a bad scheme of education, through a lack of affection or, by some traumas, frequent throughout the age of time. Today, our children are, most probably a little more neurotic. Logic, they live under the stress of our societies who, no longer respect them, offering to their awaits : a materialistic answer! So what more logical, you may say, than to give them a tablet ? Far more easier than reading a book, listening to them, or to offer them our time, to understand. The parents are quite happy: it’s no fault of theirs, supposedly, this, “new illness”. The child becomes silent, has nothing more to ask, neither to them, nor to society because his, uneasiness, derives from, a physiological disorder.

    This tablet, he is to take for years, has an effect on his endocrine glands, perturbing even more so his equilibrium, and, without help, will definitely experience withdrawal problems. This tablet being no more or less than the reflection of chemical products fabricated naturally, by the brain, under a complex command of the endocrine glands, who are, subject to fluctuations, of the stress they receive.

    With respect to this, the impact of Michel Onfray’s book is to be taken seriously, as it gives its benediction to this new form of therapy, which, above all, dehumanises our children and takes away all necessity of consciousness, from adults, and the consciousness of a profound crookedness within our societies! France criticises the, American model, often stupidly, and yet it systematically adopts it’s perversities, when it had the chance of testifying it’s consequences, years before having adopted them.

    Question: do you accept, your children become the investigators of tomorrow’s world, even more formatted, even more materialistic to become a nation of bleating sheep under the influence of a tablet of, supposed happiness ?

    One Response to “Michel Onfray, stop! pitié pour l’enfant de demain !”

    1. frdm.fr dit :

      À propos de l’affaire Onfreud :
      http://www.facebook.com/notes/psychanalogie/en-realite-michel-onfray-veut-sauver-la-psychanalyse-contre-freud-et-les-psychan/391038327884
      = http://goo.gl/srst
      Où l’on découvre dans les propos de M. Onfray dans la presse et à la télévision qu’il cherche à substituer à la psychanalyse dite « freudienne » une « psychothérapie pour aujourd’hui », « psychanalyse post-freudienne », consistant en… la « méditation philosophique », substituée par supersessionisme. Et que pour cela, il cherche à ridiculiser la règle fondamentale, la « loi » de la psychanalyse, qui consiste du côté du patient à dire tout ce qui vient à l’esprit (« association libre »). Et que dans ces conditions, le livre de M. Onfray cherchant à ridiculiser Freud n’est qu’un moyen de parvenir à ses fins qu’il révèle par ailleurs : « je souhaite dire que j’aimerais que ce livre soit aussi et surtout l’occasion de penser une psychothérapie pour aujourd’hui », in article de M. Onfray publié sur le site du Monde le 7 mai 2010. Où l’on découvre que tout ceci est motivé par la phobie de la notion “freudienne” selon laquelle la « normalité » n’existe pas, et qu’il n’y a qu’une différence de degré, et non de nature, entre les « normaux » et « ceux qui ne le sont pas », et que M. Onfray estime cela scandaleux et tient à une frontière nette entre les deux, afin de pouvoir se placer… devinez dans quelle catégorie : voilà toute l’affaire. Voilà ce qu’y trouvent ceux qui soutiennent M. Onfray dans son ambition.
      Sommaire
      — des extraits de l’article de M. Onfray paru sur le site du Monde le 7 mai 2010 (mais non paru dans l’édition papier)
      — un premier commentaire de l’article de M. Onfray paru sur le site du Monde le 7 mai 2010
      — des extraits du Dossier publié par Le Monde, sur site le 7 mai 2010 et dans l’édition papier le 8 mai 2010 : deux articles parmi ceux du dossier
      — les liens vers les enregistrements vidéo de la prestation de M. Onfray lors de l’émission télévisée de Laurent Ruquier le samedi 8 mai 2010
      — la transcription et le bref commentaire des passages estimés essentiels de la prestation télévisée précitée de M. Onfray le 8 mai 2010
      — le lien vers le blog de M. Onfray qu’il consacre à son livre et les suites de celui-ci notamment dans les médias : essentiel pour mieux apprécier la “mentalité” de M. Onfray
      — addition sur la notion de science et si la psychanalyse est une science
      — le lien vers le blog d’Emmanuel Fleury qu’il consacre à l’affaire Onfray et notamment liste la plus complète des liens vers les articles relatifs à cette affaire.
      Voir http://www.facebook.com/notes/psychanalogie/en-realite-michel-onfray-veut-sauver-la-psychanalyse-contre-freud-et-les-psychan/391038327884
      = http://goo.gl/srst

      http://psychanalogie.fr

    Leave a Reply