Random Post: UNE IMAGE POUR UN RÊVE
RSS .92| RSS 2.0| ATOM 0.3
  • Home
  • A propos de l’auteur !
  • Press, commentaires des lecteurs.
  •  

    SAKURA Japonais tu demeures !

    sakura
    sakura

    染井吉野 ,il annonce le printemps. Il symbolise l’éphémère, celui qui imprègne profondément la culture Japonaise. La vie est comme les fleurs du Somei Yoshino, le préféré des sakuras, celui qui pleure ses fleurs comme milles cristaux si froids que leur  légèreté les pare d’un rêve féérique. L’époque d’Edo les a choisis pour leur pureté, loin du rose qui les alourdit dans nos parcs parisiens.

    « Hanami » à Tokyo, et c’est autant d’instants de fête, hors du temps, à contempler pour une soirée des pétales comme dentelle de Venise, qui rejoindront au sol l’acceptation d’une fin à toute chose, qui jamais ne nous appartient.

    Sa beauté n’a d’égale que la perfection du détail, celui de la branche, tel un éventail, aérien comme les feuilles de leurs érables. Sa douceur, comme la neige, feutre les pas pour s’asseoir et laisser passer le temps sous leurs ramures.

    Ils étaient Samouraïs ou Bushi, chevalier aux armures encombrantes, ils devenaient dignes et sereins pour s’allonger au pied de leur tronc et écouter la beauté de leurs fleurs au son du Koto d’antan.

    Ephémères sont ces quelques jours où les fleurs si fragiles jonchent les rues, les parcs, les allées de la Sumida rivers, enveloppant Tokyo dans un linceul de pureté. Un linceul qu’il n’oublie jamais, puisque rien n’est acquit chez ce peuple qui sait en permanence que demain peut lui retirer jusqu’à sa vie. La terre tremble durement, ayant influencée à jamais leur vision du monde, pour un respect des minutes de bonheur qui n’existeront que le temps d’une floraison !

    Leave a Reply