Random Post: La plénitude sous la mer.
RSS .92| RSS 2.0| ATOM 0.3
  • Home
  • A propos de l’auteur !
  • Press, commentaires des lecteurs.
  •  

    La musique sans frontière !

    Photo de florence, visage d'enfant en indeBonjour les enfants :

    comme promis je reviens vers vous pour vous faire patienter en attendant Doggy. Chut, ne faites pas de bruit parce que Mamilux dort deja, la bas en Thailande, avec les orphelins qu’elle connait bien et qui lui donnent tout plein de sourires . Et vous savez pourquoi elle dort deja ? Et bien c’est parce que la terre elle tourne toujours, et elle joue à cache cache avec le soleil, entre la journée et la nuit.

    Mamilux, elle n’est pas au même endroit sur la terre :  quand vous prenez votre petit déjeuner, Mamilux elle a fini son déjeuner depuis déjà deux heures. Ca veut dire les enfants que pour Mamilux la nuit a commencé.

    Mais je vous révèle un autre secret : si Mamilux était en Amérique, elle mangerait en ce moment son petit déjeuner.

    Ne vous inquiétez pas si vous êtes perdus pour tout comprendre, parce que nous sommes la pour vous tenir la main, et nous serons toujours la. Oui Nous les enfants , Mamilux, Niha, des papas et des mamans qui vous entendent, et qui veulent bien écrire aussi des histoires. Il faut leur laisser un peu de temps, parce qu’ils les ont oubliées très loin, très loin, très loin, celles qu’ils entendaient petits. C’est pas grave : ils vont apprendre très vite pour vous, pour que vos peurs n’existent plus, plein d’amour qui donne le courage de tout.

    Vous savez les enfants, j’ai pensé fort fort á vous parce que mon grand garçon, il a fait une bêtise, il a pris du poison comme tout plein de grands garçons et grandes filles. Un mot que vous avez peut-être entendu : la drogue. C’est ça le poison.

    Il a été très malade et j’ai eu peur, mais je ne l’ai pas grondé, parce qu’il était malheureux aussi, comme ses amis, d’avoir pensé se rendre heureux et libre de danser sans timidité.

    Les enfants, promettez moi  quand c’est trop dur  de me le dire dans mon oreille, je vous entendrais, même dans le silence .

    Il va bien ce soir mon grand garçon, et il a compris avec ses amis : demain ils font une grande manifestation pour dire tout ce qu’ils ont sur le coeur et qu’ils n’ont pas réussi à dire correctement avant. C’est pour être avec ceux qui sont venus chez nous, rêvant d’y être heureux, parce qu’ils ne savaient pas tout.

    Chut les enfants, la musique vous caresse, et elle se nomme  « A Vva Inouva 2 » ; un papa et une maman qui chantent ensemble. Alors même si comme moi vous ne comprenez pas ces mots, c’est pas grave. La musique les enfants, elle n’a pas de frontière, pas d’age, comme l’eau de la vie, toute douce , toute douce , toute douce, toute douce.

    Oui quatre fois les enfants, comme son rythme, et laissez vos pieds le taper, et taper encore , deux par deux, parce que la musique se partage toujours, comme le plus beau des cadeaux , celui du cœur  qui n’a pas de prix..

    C’est l’émotion, les rires ou les larmes, toutes salées sur vos lèvres, celles qui parfois vous font renifler trop fort ! Mais les larmes aussi elles dansent, pour vous endormir dans les rêves.

    A bientôt les enfants, moi aussi je vais m’endormir dans les rêves, loin de la peur que mon grand garçon m’a donnée  et dont il a su comprendre la leçon, celle d’aimer la vie comme la petite fille qui vous sourit sur l’image.

    Leave a Reply